Quatre morcellements ou l’affaire du volume restitué de David Lespiau

Quatre morcellements ou l'affaire du volume restitué de David Lespiau

Où je vous ai reconnus quatre fois, Andrée, Ben, Bill, Iris, Jack, Marcel, Mrs Lindbergh,
Gertrude, William… En morceaux dans la réplication du mobile, de sa lecture face à face, du volume manipulé intimement en quelque sorte mais seulement en surface, d’une forme de leurre parallélépipède tourné entre les doigts collants, coupant, de tout ceci continûment la resucée
nette dans la même région, un ensemble se réconciliait cependant de retour au bloc, patiemment.
Et c’était l’affaire.

C’est le second livre de David Lespiau aux éditions Le bleu du ciel
après L’épreuve du Prussien (mars 2003).

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : Le Bleu du ciel

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Georges Didi-Huberman

Survivance des lucioles

Les lucioles, il ne tient qu’à nous de ne pas les voir disparaître. Or, nous devons pour cela, assumer nous-mêmes la liberté du mouvement, le retrait qui ne soit pas repli, la force diagonale, la faculté de faire apparaître des parcelles d’humanité, le désir indestructible. Nous devons donc nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs émises, de danses malgré tout, de pensée à transmettre. Dire oui dans la nuit traversée de lueurs, et ne pas se contenter de décrire le non de la lumière qui nous aveugle.

Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles, Éditions de Minuit, 2009.