Quand je me deux

Auteur : Valérie Rouzeau

Quand je me deux
« Combien de fois ne m’a-t-on pas demandé d’éclairer le sens de ce « deux » ! du verbe « se douloir », fréquemment usité au Moyen-Âge et signifiant souffrir, plus au plan moral que physique. Apollinaire l’a fait revivre dans son Guetteur mélancolique, en optant pour cette belle graphie qui donne 2 aussi.
J’ai envie de suggérer aux lectrices, aux lecteurs de commencer par la fin, à savoir par la table, qui se trouve être une sorte de “comptoir” : histoire de dire que j’aime presque autant les chiffres (surtout si je pense à Queneau) que les lettres, il y a tant de bâtons dans nos roues ! Ce petit livre parle d’amitié surtout. »

Valérie Rouzeau

Paru le 2 septembre 2022

Éditeur : La table ronde

Poème
de l’instant

Anise Koltz

Le porteur d’ombre

Et si mon poème n’était qu’un visa
pour un pays lointain
une facture impayée
un compte à découvert

Anise Koltz, Le porteur d’ombre, Éditions Phi, 2001.