Psaumes de la foi vive

Auteur : Gérard Bocholier

Psaumes de la foi vive

Après Psaumes du bel amour et Psaumes de l’espérance, Psaumes de la foi vive vient conclure le triptyque poétique de Gérard Bocholier. Dire ce qui ne peut pas se voir encore mais qui se vit déjà. Les poèmes de ce nouveau recueil constituent comme une margelle donnant sur l’infini. Ils ne décrivent pas : ils trans-crivent ce moment où les choses se rendent transparentes à la Présence qui les porte. La foi vive est une épuration : poétiquement, elle se traduit par un retournement de la parole, qui cherche moins à dire quelque chose sur ce que vise la foi que de se rendre à son tour transparent à Celui qui se donne comme en se retirant.

Pour que tu m’ouvres ta porte
Je cherche le mot de passe
Celui que lisent les anges
Sur la margelle du ciel.

Paru le 22 mai 2019

Éditeur : Ad Solem

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.