Projection

Soupe poétique suivi du film Un homme est mort

9 mars 2020

Soupe poétique suivi du film Un homme est mort

19h : soupe poétique avec les lecteurs de la brigade
20h : projection du film "Un homme est mort", d’Olivier Cossu (1h06, à partir de 10 ans)
Brest, 1950, les ouvriers, en grève, réclament des hausses de salaires. P’tit Zef, Edouard et Désiré participent à la manifestation organisée par la CGT quand de violents affrontements surviennent.

My Sweet Pepper Land

8 mars 2020

My Sweet Pepper Land

My Sweet Pepper Land . Présentation par Frédéric Abrachkoff.
Date de sortie 9 avril 2014 (1h 34min)
De Hiner Saleem
Avec Golshifteh Farahani, Korkmaz Arslan, Suat Usta
Genre Drame
Nationalités français, allemand.
Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la (…)

Lecture projetée

7 mars 2020

Lecture projetée

Trois auteurs bien implantés au Nord ont choisi de lire quelques extraits significatifs des livres à eux ouverts dans la collection "Voix du Pays" au Colporteur.
Il s’agit de :
C’est d’ici que je pars ! de Muriel Verstichel
Ce qu’on voit, là-bas de Jean-Claude Dubois
Un clair exil de Paul Roland
Sur un montage photos de Jean-Pierre Nicol réalisé par Jean-Claude Dubois.
Ainsi va t’on, cheminant vers le fruit de cette complémentarité, entre images écrites en maraude et intime captation, l’instant (…)

7 mars 2020

Printemps des poètes

DU 07 AU 23 MARS • « EXPOSITION RETROSPECTIVE TEMPS DES POETES » PAVILLON DE LA VILLE • « RENCONTRE AUTOUR DE CONTES & PROVERBES « AVEC L’ARTG JARDIN DU PAVILLON DE LA VILLE • PROJECTION « LES 18 FUGITIVES »/ Scolaires/Sur inscription Un film de Paul COWAN & Amer SHOMALI PAVILLON DE LA VILLE • « EXPOSITION SAINT JOHN PERSE » • « TROC DE LIVRES « (Tous styles & tous âges) / les samedi 7, 14 & 21 de 9h à 13h MUSEE SAINT-JOHN PERSESamedi 07 mars : « HAÏKU EPHEMERE » (Tout public /Sur (…)

Poélire & Poédire Le Courage

6 mars 2020

Poélire & Poédire Le Courage

Le Printemps des Poètes
Poélire & Poédire : « Le Courage »
Du 06 mars au 19 avril
en partenariat avec Lignes d’Horizon
Exposition avec
Etienne de France, Jeanne Laurent, Isabel Simon, Dimitri Vazemski
Vernissage le vendredi 6 mars à 18h,
dans les rues de Montréal-en-Bourgogne et à la Maison Hirondelle.
Jeudi 12 mars à 18h30 et 2 avril :
Ateliers philo sur des philosophes « courageux »,
avec Marie Pierre Fondziak et Denis Collin.
Samedi 14 mars à 17h :
Discussion Citoyenne « Les (…)

MUSIQUE & MOTS DES AILLEURS

4 mars 2020

MUSIQUE & MOTS DES AILLEURS

avec Yves Gaudin, Ana Isabel Freitas, Des élèves du Lycée Jean Vilar & Les élèves du Conservatoire de musique de Plaisir Une classe du lycée Jean Vilar donne à entendre les textes écrits dans les ateliers de l’opération nationale « Dis-moi dix mots », menés par le poète et rhapsode Yves Gaudin, invité d’honneur du 22e Printemps des Poètes, et qui anima en juin 2018 l’Insurrection poétique & pacifique dans les rues de Plaisir. En écho, un répertoire de musique classique de compositeurs étrangers (…)

3 mars 2020

Les Visages de la Poésie 2020

Les visages de la poésie 2020 : exposition autour du livre d’artistes "Isle" avec Henri Yeru (peintre) et Mathieu Charleux (poète) du 3 au 28 mars.
7 mars : 11h45 : Vernissage
16h : Présentation du livre d’artistes : diaporama, lecture, visite guidée
14 mars : à 16h : spectacle "Dante notre frère terrien" avec Patrick Mayoux et Didier Bourguignon (auditorium)
21 mars de 10h à 12h : atelier d’écriture animé par Mireille Diaz-Florian
à 16h : Conférence/lecture autour du livre "Catherine Pozzi, (…)

De toutes nos forces - Film avec Jacques Gamblin, Alexandra Lamy et Fabien Héraud

1er mars 2020

De toutes nos forces - Film avec Jacques Gamblin, Alexandra Lamy et Fabien Héraud

Comme tous les adolescents, Julien rêve d’aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu’on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves-là sont difficilement réalisables. Pour y parvenir, il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice : une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d’eux, c’est toute une famille qui va se reconstruire pour tenter d’aller au bout de cet incroyable (…)

Dans les mains d'Éros et de Vénus, poésie des corps et du désir

29 février 2020

Dans les mains d’Éros et de Vénus, poésie des corps et du désir

Erôs est une des cinq divinités primordiales. C’est dire que sans lui nous n’existerions pas. C’est le plus fort des Dieux, et le plus habile car il rend poète celui qu’il inspire. Aphrodite-Venus, déesse de l’Amour naît de l’écume répandue à la surface de la mer par le sexe de son père, Ouranos, jeté à l’eau par Chronos. Dans la Grèce antique, il existe trois sexes originels : le masculin, produit par le soleil, le féminin par la terre et l’androgyne, composé des deux autres, produit par la lune. (…)

C'est beau, c'est où ?

6 février 2020

C’est beau, c’est où ?

Jeudi 6 février à 19h30, PAN !21 réinvestit le 10 rue Chaudron pour proposer la dernière séance de projection de l’œuvre "C’est beau, c’est où ?" :
Emma aime Hortense. Hortense ne l’aime pas.
Cette tragédie banale se déroule au cœur de notre XXIème siècle, celui des écrans, des discussions par messageries instantanées, des tutos YouTube et des soirées où tout se mélange et s’obscurcit.
Emma désire Hortense, mais elle désire surtout échapper à elle-même.
Au risque de se perdre ?
"C’est beau, c’est où ?" est (…)

Poème
de l’instant

Lettres à Sophie Volland

10 juillet 1759,

J’écris sans voir. Je suis venu ; je voulais vous baiser la main et m’en retourner. Je m’en retournerai sans cette récompense ; mais ne serai-je pas assez récompensé si je vous ai montré combien je vous aime ? Il est neuf heures, je vous écris que je vous aime. Je veux du moins vous l’écrire ; mais je ne sais si la plume se prête à mon désir. Ne viendrez-vous point pour que je vous le dise et que je m’enfuie ?

Adieu, ma Sophie, bonsoir ; votre cœur ne vous dit donc pas que je suis ici ? Voilà la première fois que j’écris dans les ténèbres : cette situation devrait m’inspirer des choses bien tendres. Je n’en éprouve qu’une : je ne saurais sortir d’ici. L’espoir de vous voir un moment m’y retient, et j’y continue de vous parler, sans savoir si j’y forme des caractères. Partout où il n’y aura rien, lisez que je vous aime.

Denis Diderot, Lettres à Sophie Volland.