Préludes et fugues

Auteur : Emmanuel Moses

<i>Préludes et fugues</i>

Des voix tissent leur trame mélodique, s’accompagnent, se croisent, s’entrelacent, se répondent. Chaque poème est à la fois locuteur et interlocuteur. Qui a enfreint en premier le silence ? Qui fait écho ?
Ce livre, en sept cycles et un interlude, est porté par la structure du contrepoint. La répétition de mots, de phrases entières parfois, comme principe dynamique, tient de la reprise : non pas un éternel ressassement mais une progression continue à partir d’un présent (ou d’un passé) toujours effervescent.

Paru le 1er juin 2011

Éditeur : Belin/ Po&sie

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Stèles

La cime haute a défié ton poids. Même si tu ne peux l’atteindre, que le dépit ne t’émeuve : Ne l’as-tu point pesée de ton regard ?
La route souple s’étale sous ta marche. Même si tu n’en comptes point les pas, les ponts, les tours, les étapes, - tu la piétines de ton envie.
La fille pure attire ton amour. Même si tu ne l’as jamais vue nue, sans voix, sans défense, - contemple-la de ton désir .

*

Dresse donc ceci au Désir-Imaginant ; qui, malgré toutes, t’a livré la montagne, plus haut que toi, la route plus loin que toi,
Et couché, qu’elle veuille ou non la fille pure sous ta bouche.

Victor Segalen, Stèles, « Stèle au désir », 1912.