Porfirio Mamani-Macedo

Porfirio Mamani-Macedo est né à Arequipa (Pérou) en 1963. Il a obtenu son diplôme d’avocat à l’Université Catholique Santa-Maria, et a fait ses études de Lettres à l’Université Nationale de San Augustin (Arequipa). Il écrit poèmes et nouvelles pour plusieurs revues littéraires en France. Actuellement, il réside à Paris où il prépare un Doctorat es Lettres à la Sorbonne Nouvelle. Il a pris la nationalité française en 1995.

Extrait

Un

La sensation de l’eau qui tombe, le vide qui imprime ses couleurs, la mort, l’autre versant de ton ombre, l’autre, le bruit qui se cache parmi tes vieux vêtements, là-bas, au loin, dans le champ qui s’ouvre, sur les dunes, sur ces marches sombres, dans cette phrase qu’il te faut prononcer, le souvenir, la branche qui fouette le vent, les yeux qui dorment désespérément au centre de la nuit, ton corps sur ce lit dur, sur ce vaste territoire qui, hélas, ne t’appartient pas, rien, ni l’air que tu respires, ni les violentes lumières qui entravent ta route, ni ces images que tu dois voir malgré toi, images brisées, images d’où pendent le vice, la misère, images de visages qui brillent pour eux-mêmes, d’autres gouvernent tes sens, tout est inondé par d’autres volontés, rien ne nous appartient.

(inédit, traduit de l’espagnol (Pérou) par Max Alhau).

Bibliographie

Romans et essais :
Flora Tristan : la paria et la femme étrangère dans son oeuvre éd. L’Harmattan, 2003
Le Jardin et l’oubli éd. L’Harmattan
Les Vigies éd. l’Harmattan
Dimanche éd. Barde la Lézarde

Poésie
Voix sur les rives d’un fleuve éd. Editinter, 2002
Au-delà du jour éd. Editinter
Début de la promenade éd. Encres Vives
Ecos de la Memoria éd. Haravi, Lima, Pérou

Anthologies
Les nouveaux poètes français éd. J.P. Huguet, 2001
La Poésie péruvienne du XXème siècle éd. Patino, Suisse, 2000
La Poésie à Arequipa au XXème siècle éd. Unsa, Pérou, 1990

Publications dans de nombreuses revues.
Traductions.