Poètes, chenilles, les chênes sont rongés

Auteur : Chantal Danjou

<i>Poètes, chenilles, les chênes sont rongés</i>

Collection Métive

Peintures de Françoise Rohmer

"C’est le désordre sur l’arbre et qu’il faut brûler pour
que tout redevienne noir. Il faut quitter cette vie folle
et trop blanche. Rompre avec ce "rien fulgurant."

Paru le 1er juin 2008

Éditeur : Tipaza

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Singularités

Je ne vous laisserai rien

les meubles je les emporterai
les livres les plantes vertes les bibelots
je les emporterai
la poussière les poignées des portes
les tableaux les clous qui soutenaient les tableaux
le courrier non ouvert
tout cela je l’emporterai

à mon départ les poches gonflées des mille riens de
mon existence
accueilleront encore les âmes perdues
que j’avais abritées dans mon appartement

Carino Bucciarelli, Singularités, L’herbe qui tremble, 2020.