Poètes à Lyon au 20e siècle Anthologie et notes biographiques

Poètes à Lyon au 20e siècle Anthologie et notes biographiques

Les trente-neuf poètes présents dans l’anthologie Poètes à Lyon au 20e siècle ont en commun d’avoir, à un moment ou l’autre de leur vie, vécu et écrit à Lyon au cours du 20e siècle. Pour autant, le concert n’est pas monotone. Aux résonances de Baudelaire se mêlent les accents des héritiers de Verlaine ; les échos des multiples voix du symbolisme se confrontent au verbe vigoureux de Verhaeren. Les chemins bucoliques empruntés par Jammes y croisent les grandes avenues de l’unanimisme et le lyrisme chrétien doit s’accommoder de l’expression des élans du cœur et des sens. Bientôt l’humour noir, venu du surréalisme, est poussé jusqu’au désespoir ; la fantaisie voisine avec le désenchantement. Les élans du siècle et ses désarrois, les tourments de la vie et les élans amoureux retentissent en alexandrins ou en vers libres, puis la forme classique s’épuise et se défait ; la musique du vers cède au choc des mots et des images.

Donner à lire des poèmes oubliés, faire entendre de nouveau les voix d’hommes et de femmes qui, tout ou partie de leur vie, ont confié à la poésie leurs amours, leurs désespoirs, leurs révoltes ou leur foi, telle est la seule ambition de cette anthologie : ce sont avant tout des vies et des œuvres qui sont ici présentées, dans l’ordre de la chronologie et dans le désordre des rencontres et des amitiés.

LES TRENTE-NEUF POÈTES :
Jean Bach-Sisley, Émile Vitta, Fleury Vindry, Louis Raymond, Isaac Cottin, Paul Loewengard, Claudius Laroussarie, Tancrède de Visan, David Cigalier, Pierre Chaine, José de Bérys, Joseph Billiet, Louis Sigaud, Paul Aeschimann, Aline Henry, Marcel Rogniat, Gabriel Joseph Gros, Louis Darmet, Henry Dérieux, Joë Imbert-Vier, Louis Pize, Suzie Bournet, Charles Vachot, Simone Chevallier, François Dodat, René Leynaud, Émile Picq, Jehan Dufour, Francis Deswarte, Raoul Bécousse, Raymond Busquet, Jean Raine, Stanislas Rodanski, Louis Calaferte, Claude Seyve, Robert Droguet, Roger-Arnould Rivière, Roger Kowalski, Bernard Simeone.

En couverture : peinture de Jean Martin, Le poète, ou Hommage à René Leynaud, 1944
Photo © Claude Almodovar

Paru le 1er mars 2017

Éditeur : La Passe du Vent

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.