Poèmes de Percy Bysshe Shelley

Poèmes de Percy Bysshe Shelley

Présentation, traduction et notes de Robert Ellrodt
Edition bilingue, La Salamandre

Shelley (1792-1822), le poète des éléments, lOrphée à la voix merveilleuse, lamant extatique aux attentes parfois déçues, le créateur de mythes qui réenchantent l’univers, fut aussi le poète romantique le plus engagé, à la fois héritier des Lumières, mais rêvant dune révolution sans violence et dune humanité sans Dieu ni maître sur une terre devenue paradisiaque. Pour mettre en évidence ces aspects parfois méconnus de son inspiration, ses œuvres majeures sont ici présentées intégralement, depuis Alastor jusqu’à Adonaïs, y compris son sublime drame lyrique, Le Prométhée délivré, et Le Triomphe de la vie, poème laissé inachevé, où T. S. Eliot découvrit les plus grands vers écrits en anglais et les plus proches de Dante.

Paru le 1er janvier 2006

Éditeur : Actes Sud

Genre de la parution : Version bilingue

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.