Pierrette Micheloud

Après des études gymnasiales à Neuchâtel et Lausanne, Pierrette Micheloud étudie la littérature à l’université de Zurich et la théologie à l’université de Lausanne entre 1940 et 1941. Elle publie son premier recueil de poésie Saisons en 1945. En 1950 (ou 1952 selon les sources), elle part s’établir à Paris et, dès lors, consacre sa vie à l’écriture et à la peinture. Elle expose pour la première fois en 1983 à la Galerie Horizon à Paris.

Dès 1952, elle exerce également le métier de critique littéraire en collaborant à divers journaux suisses dont La Liberté et la Gazette de Lausanne. De 1964 à 1968, elle travaille aux Nouvelles Littéraires, à Paris. De 1969 à 1976, elle est rédactrice en chef de la revue Les Pharaons, une collection liée à La voix des poètes que fondèrent Simone Chevallier et Franz Weber.

En 1964, elle fonde avec Edith Mora, le prix de poésie Louise Labé, dont elle fut la présidente de 1985 à 1999 ,

Elle écrit également des pièces de théâtre pour la Radio suisse romande, et reçoit, tout au long de sa carrière, de nombreux prix littéraires :

* Prix Schiller en 1964 et 1980
* Prix de l’Académie française en 1969
* Prix Edgar Poe, de la maison de la poésie en 1972
* Grand Prix des Pharaons en 1979
* Prix Apollinaire en 1984 pour Les mots, la pierre
* Prix Société des Gens de Lettres de France en 1991 et 1996
* Grand prix Charles Vildrac, de la Société des Gens de Lettres de France en
2000, pour Poésies
* Prix de l’Etat du Valais en 2002

Bibliographie

Recueils

  • Elle, vêtue de rien, Editions L’Harmattan, Paris, 1991
  • Entre la mort et la vie, Editions Pourquoi pas, Genève, 1984
  • Les mots, la pierre, Editions de La Baconnière, Neuchâtel, 1984
  • Valais de cœur, Editions de La Baconnière, Neuchâtel, 1964
  • Du Fuseau fileur de lin Editions Monographic, Sierre, 2004
  • L’Ombre ardente, Editions Monographic, Sierre, 1995
  • Saisons, Editions Held, 1945
  • L’Enfance de Salmacis, Editions Debresse, Paris, 1964
  • Tant qu’ira le vent, Editions Seghers, Paris, 1966
  • Poésies, préface de Jean-Pierre Vallotton, L’Age d’Homme, 1999.
  • En amont de l’oubli, Editions L’Harmattan, Paris, 1993
  • Tout un jour, toute une nuit, Editions de la Baconnière, Neuchâtel, 1974


    à consulter :

    Présence de Pierrette Micheloud, ouvrage publié sous la direction de Jean-Pierre Vallotton, Monographic, 2002.

  • Choix de poèmes de Pierrette Micheloud, sélection et présentation, L’Age d’Homme, collection poche Suisse 271, 2011, Lausanne.

    En allemand
    Blick auf… die Rhone, Françoise Carruzzo, Aquarelle, aus dem Franz. übers. von Cornelia Masciadri Strebel und Virgilio R. Masciadri
    Editions Porte-plumes, 2002