Pft ! de Daniel Pozner

Pft ! de Daniel Pozner

Ils passent dans la rue. Pft ! Ombres déjà, bambins encore. Entre les gouttes ? Pft ! Chaque vers est une flèche. Tirez ! Tirez ! La pointe aiguë — c’est-à-dire insolente, c’est-à-dire dans l’œil, c’est-à-dire intime. Pft ! Chacun dans la main un polyèdre inattendu : aucun n’est semblable, tous ont une forme, la leur. De la couleur, pour mieux comprendre, pour se perdre. Pft ! Histoires impromptues, (im)personnelles, prochelointaines. — D. P.

Né en 1971, Daniel Pozner vit à Paris. Il a publié plusieurs livres de poésie, dont Les animaux de Camin en 2009 et / une ville dont / en 2008.

Paru le 1er janvier 2010

Éditeur : Le quartanier

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

L’Angelus Des Sentes

Je me suis dérobé pour un temps, aux goguenardes clameurs humaines. Heureux de vivre dans le pur enchantement des rossignols et des brises, j’ai gagné la cabane aux murs blancs, au toit de chaume jauni, bâtie ainsi qu’un nid lumineux, au-dessus des torrents.

Michel Abadie, 1866-1922, L’Angelus Des Sentes, 1901.