Paroles d’Aube

Contact

Cendres vives

1er janvier 1995

Cendres vives

Au long de ses pages qui peuvent être lues comme un journal, Françoise Ascal nous entretient de son enfance, de la mort des osn père, des jeunes paralysés qu’elle côtoie, de tout ce qui l’habite ou la traverse, l’émeut ou la préoccupe…

Poème
de l’instant

Mon corps et moi

Nu dans le soleil et si près d’être à jamais sauvé, c’est le réveil d’une chair pour qui la lumière, la joie ne peuvent être encore que d’intermittents miracles.

René Crevel, Mon corps et moi, Le Livre de Poche, 1991.