Paris est tout petit

Auteur : Jacques Prévert

Paris est tout petit

Poèmes, chansons, souvenirs, feuilletons. Jacques Prévert raconte Paris à sa manière.

Chacun de ses textes est né d’une rencontre avec un lieu, un être aimé, un regard, une silhouette, une image, une odeur, une couleur.

« Jacques, tu ne sais pas peindre, mais tu es peintre », lui a écrit un jour Pablo Picasso.

Jacques Prévert est le peintre de Paris. Comme Vincent Van Gogh, « Il a le regard bleu et doux / Le vrai regard lucide et fou / De ceux qui donnent tout à la vie / De ceux qui ne sont pas jaloux. »

Édition établie par Jean-Paul Liégeois

Paru le 1er mai 2009

Éditeur : Le Cherche-Midi

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Serge Sautreau

Rivière je vous prie

Loin, un instant, des rives, souvenons-nous, riverains des cours de porcelaine, souvenons-nous des loges de verre, entre flammes et idoles, où se pâmaient le mythe, la révolte, les tyrannies de la fin…

Loin, à l’instant, loin du poumon fertile, c’est l’origine qui appelle avec de longs herbiers ondulant sous la nacre, laissant apercevoir des sables habités, des galaxie solubles, des à-pics de massifs coulés s’engloutissant dans le vert sombre.

Pour invoquer. Pour éveiller le dieu. Pour ne jurer de rien. Pour accueillir. Rivière.

Serge Sautreau, Rivière je vous prie, Éditions l’Atelier le Ciel sur la Terre, 1997