Pâle si la nuit

Auteur : Mikaël Hautchamp

Pâle si la nuit

Extrait :
Pâle si jamais la nuit. Si jamais le vent attendu sur les pas. Enfin. Si les plaintes accrochés aux torrents. A l’obscur des torrents détournés. Pris. Pâle si le vent sur les pas reconnus. Pas effacés dans la pente où plus nul chemin.

Paru le 1er décembre 2002

Éditeur : Cheyne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Admire l’étonnante chose :
mon ombre posée sur le mur
et à la fenêtre la lune !

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.