Pages d’atelier (1917-1982) de Francis Ponge

Pages d'atelier (1917-1982) de Francis Ponge

« Ces pages d’atelier sont constituées d’inédits. Recueil de textes aboutis, mais conservés sous le boisseau, de textes encore en chantier, d’archives génétiques, elles accompagnent à plus d’un titre les deux volumes d’Œuvres complètes parus dans la « Bibliothèque de la Pléiade », où figure tout ce qui a connu, avec l’aval de Ponge, « le jour de l’impression » selon l’expression de Boileau. […] On y découvre dès les années 20 une importante activité scripturale dont la partie publiée donnait d’autant moins la juste mesure qu’ils étaient dispersés dans plusieurs recueils ; elle relevait à la fois de l’ordre poétique et de l’ordre autobiographique propre à une conscience qui réfléchit sur sa vocation et son avenir. Déjà s’y révèle un esprit pour lequel les questions proprement poétiques ou littéraires s’inscrivent dans des préoccupations plus vastes, de nature morale, sociale, philosophique. Après les précoces tentatives d’analyse personnelle, viendront les regards rétrospectifs sur l’œuvre, et les tentatives de bilan. »
Bernard Beugnot.

Édition de Bernard Beugnot, collection Les Cahiers de la NRF, Gallimard

Paru le 7 avril 2005

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Olivier Barbarant

Essais de voix malgré le vent

Voilà dix ans que je tente passer la rampe sans trop forcer les choses ni les mots gaspillés
Tant que faire se peut à éviter les coups de glotte ou le leurre d’en rajouter
Dix ans à prendre les pages pour cet étrange mégaphone où le murmure porte au loin sans briser si possible sa première douceur
À croire qu’avec le livre ouvert c’est le frisson qui se propage et qui peut-être se survit

Dix ans à vous prêter entre mon corps et l’ombre ce bruit de branche agitée qu’un jour vous aussi avez entendu
Sans toujours songer à le dire si bien que je le fais pour vous
Rêvant des phrases et formes de remords comme une mûre dans les ronces
Rompant lentement le silence jusqu’à nos lèvres écorchées
Pour faire place au peu de jours de vous à moi qui nous rassemble.

Essais de voix malgré le vent, Éditions Champ Vallon, 2004.