On passe à quelque chose

Auteur : Isabelle Pinçon

On passe à quelque chose

Une maison à plusieurs étages
Des lits surexposés
Une maison à étages implique
Des calculs compliqués
Des équilibres à improviser
Le nombre d’étages est à recalculer Sans cesse
ÇA NE TIENT PAS BIEN

Les acteurs saluent
Des milliers de touristes à leur balcon
Applaudissent à tout rompre
Ils ont bien aimé
Ils aiment bien tout
VOUS VOYEZ ?

Paru le 1er février 2012

Éditeur : Gros Textes

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

La vérité vraiment vraie
jamais ne se cache en l’obscurité,
elle se cache en la pleine clarté.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.