On dirait

Laurence Vielle

on dirait
on dirait qu’il y a une maison ici et il y a des glaces ici
on dirait qu’on appuie sur le bouton
on dirait qu’il y a un ballon
on dirait qu’il y a une planète y a un oiseau y a un perroquet y a un éléphant
on dirait qu’il y a une fenêtre ici
on dirait qu’il y a un petit point
on dirait qu’il y a un oiseau et voilà j’ai tout expliqué
on dirait qu’il y a une hirondelle ici elle est tombée ici
on dirait qu’il y a un oiseau ici et il est tout petit
on dirait qu’il y a une chauve-souris ici
on dirait qu’il y a un ours oui ici ici on dirait qu’il va faire pas ça fait un petit poussin
parce qu’il va tirer la boule de moi il va faire pan dans ma boule il va tirer quand même
on dirait que on dirait que ah non il est pas là
on dirait qu’on nage peut-être
on dirait qu’il y a du bleu dans le ciel et du blanc et du rouge
on dirait qu’il y a une maison là on dirait qu’il y a des tomates là
on dirait que que que que comme ça taaaaac il a fait tac
tac comme ça tac tac tac
on dirait euh on dirait un oiseau rouge
on dirait qu’il y a des nuages on va voir je vois des felocalacalac
on dirait qu’il y a des tomates
on dirait qu’il y a elle est où la maison de de de de de pascale et bart
on dirait c’est où la maison de de de de de de marc
on dirait qu’il y a des pots de fleurs ffffff attends attends attends
marc marc marc…
on dirait la cloche de la dame de la cloche de la cloche de la madame de blanc elle danse la madame blanche
c’est la drôle de maison ici elle est ici
on dirait qu’il y a un oiseau
on dirait qu’il y a un bateau dans le ciel et qu’on part on dirait qu’on part qu’on quitte tout on dirait qu’on quitte tout on s’épouse au ciel on dirait la marie la mariée là dans le ciel là maintenant on dirait qu’il y a deux mariés blancs au ciel qui quittent tout quittent tout on dirait ça
non ?

Laurence Vielle

Ecouter ci-dessous la version lue par une classe du lycée Sophie Barat de Chatenay-Malabry

Poème
de l’instant

Gil Jouanard

Inédit

Seul l’inespéré
donne à la vie
le goût de vivre

Gil Jouanard, Inédit pour le Printemps des Poètes