Offrande pour Iron Woman de Diane Clancy

Offrande pour Iron Woman de Diane Clancy

(traduit de l’américain par Béatrice Machet)

« Je suis originaire d’Oklahoma, état où ces villes surgissaient soudain en une nuit, c’était l’époque où les gens y affluaient pour posséder une terre, puis ensuite l’époque de la ruée vers l’or noir. Ce livre est dédié à la terre, au couloir central de l’Amérique où j’ai vécu, du sud au nord, et où l’image des villes champignons s’efface devant celle des cabanes de pêcheurs, ces abris construits sur la glace d’un lac du Minnesota. »

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : Wigwam

Genre de la parution : Plaquette

Poème
de l’instant

Coplas

La vérité vraiment vraie
jamais ne se cache en l’obscurité,
elle se cache en la pleine clarté.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.