Oeuvres poétiques complètes

Auteur : Robert Sabatier

Oeuvres poétiques complètes

« Ce n’est pas le romancier que je veux aborder aujourd’hui, au seuil d’un volume qui réunit son oeuvre poétique complète, mais justement, en premier lieu, le poète, moins médiatisé sans doute, plus discret, mais qui n’en a pas moins échafaudé depuis Les Fêtes solaires, en 1955, un édifice de poésie dont on peut mesurer aujourd’hui la qualité et la solidité […]. Ce qu’il y a de particulier dans la poésie de Robert Sabatier, c’est qu’à la fois elle conte et elle chante. Elle conte comme elle respire le réel devenu légende, la légende qui devient réalité par la grâce du langage. Et si elle chante, ce n’est pas pour nous bercer ou nous verser dans l’artifice d’un rêve, c’est parce que ce chant possède l’art d’enchanter, enchanter comme on enfante, comme on invente un univers plus vrai que nature, parce que celui que l’on porte en soi contient une vérité pour les autres et pour tous. » Charles Dobzynski

Paru le 1er octobre 2005

Éditeur : Albin Michel

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.