Ode comme du fond d’une autre réalité de Max Carvalho

Ode comme du fond d'une autre réalité de Max Carvalho

Se peut-il depuis ces temps immémoriaux où le vent vous amorce,
où vous pleurez au fond des demeures inhabitées, mesurant votre propre battement au battement d’un coeur absent, se peut-il que nul n’ait jamais songé à composer l’ode qu’à l’instant j’écris à la fine pointe du souvenir de ce gémissement espacé dans la nuit ?

Paru le 1er septembre 2007

Éditeur : L’Arrière-Pays

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Décomposée

Nous nous aimons dans tous les interstices de la fatigue.
Huit heures claironnent. On se dénoue, mais on préserve
dans les plis de nos corps la mémoire exacte des étreintes.

Clémentine Beauvais, Décomposée , Éditions de l’Iconoclaste, 2021.