Nul si lointain

Auteur : Claire Malroux

Nul si lointain

Écrit dans le prolongement de Suspens, ce recueil explore une vérité paradoxale énoncée par Emily Dickinson : ce qui semble lointain est peut-être plus proche qu’on ne le croit, et réciproquement. Il importe donc de remettre sans cesse les choses vues et vécues en perspective pour tracer son chemin (et celui de la poésie) entre des apparences brouillées. D’où différentes sortes de prises de vues (zooms, plans rapprochés, plans fixes), opérées dans le temps comme dans l’espace, et des sortes de conversations avec les présences qui nous entourent ou dont le hasard provoque la rencontre. L’espoir est que ces présences solidaires de notre destin nous aideront à découvrir la vision juste.

Paru le 1er septembre 2004

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.