Nouvelles du temps de Camille Sansterre

Nouvelles du temps de Camille Sansterre

Prix Jean Follain, Ville de Saint Lô 2004

Pour ce premier recueil, Camille Sansterre a obtenu, sur manuscrit, le prix Jean Follain de la ville de Saint-Lô. Dans sa préface au livre, Michel Besnier relève que la poésie de Camille Sansterre "donne un plaisir de reconnaissance et un plaisir de découverte, inséparablement mêlés comme les composantes d’une saveur, âcre et fruitée".

Extrait :
"Berceau, cercueil, le livre né de sciure mêlée d’un fil de salive. Je berce ton sommeil et ta nudité tiède. Je te prends contre moi pour m’inprégner de toi, réchauffer ton histoire, pour délivrer on ne sait qui ni quoi."

Paru le 13 mars 2006

Éditeur : Rougerie

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Paul Celan

« Ein Nichts waren wir, sind wir, werden wir…

« Ein Nichts
waren wir, sind wir, werden
wir bleiben, blühend :
die Nichts-, die
Niemandsrose. »

_

« Un rien
nous étions, nous sommes, nous
resterons, en fleur,
la rose de rien, de
personne. »

Paul Celan, Traduction de Martine Broda.