Nous sommes un autre soleil de Gonzalo Rojas

Nous sommes un autre soleil de Gonzalo Rojas

Gonzalo Rojas Pizarro, né dans une famille de mineurs, découvre dès son enfance l’impressionnante, la sauvage grandeur de la terre et de la mer chiliennes. Universitaire familier de Catulle, d’Ovide, poète avant-gardiste, Rojas s’enthousiasme pour le jazz. Devenu diplomate d’Allende, condamné à l’exil politique, il poursuit son oeuvre en solitaire. Rêche, sarcastique, contempteur ou passionné, il dialogue avec le cosmos aussi bien qu’il invoque « la frénésie et l’infortune des empires ». Il mord dans Terre et Ciel, mêle les siècles tel un peintre les couleurs du monde, conjugue le « retour aux origines » et « la faim de vivre comme le Soleil éternellement ». Sa poésie résonne de la rude splendeur du Chili qu’il retrouve en 1994. S’il n’y avait les deuils de l’histoire et la faim des pauvres, on y tutoierait peut-être cet Éden originel.

Paru le 1er octobre 2013

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.