Norbert Paganelli

Norbert Paganelli naît en 1954 à Tunis et passe son enfance à Sartène.

Après une licence en droit et un doctorat es science politique, il accomplit toute sa carrière professionnelle dans la fonction publique d’État où il exerce des activités aussi diverses que directeur du contentieux, de la communication, des ressources humaines et du management général. Durant plusieurs années, il dispensa des séminaires de formation à destination des enseignants, des commerciaux ou des cadres supérieurs.

C’est alors âgé de seulement 18 ans qu’il publie une première plaquette de poésie dont on a dit qu’elle était empreinte d’une sorte de mélancolie narquoise où la modernité d’écriture côtoie parfois des images traditionnelles. Il participe, à la même époque, au mouvement lancé par François Bott et André Laude : l’Internationale poétique.

Séduit par le mouvement de réappropriation culturel (Riacquistu) qui bat alors son plein en Corse, il utilise, dès lors, sa langue maternelle pour l’écriture poétique en prenant soin d’accompagner ses textes d’une traduction souvent confiée à Dominique Colonna.

Il fonde, en 2013, avec la poète occitan Henry-Etienne Dayssol l’association Performance qui réalise des lectures théâtralisées, anime des ateliers créatifs et participe à de nombreuses manifestations culturelles en Corse et sur le continent.

Ses écrit en langue corse commencèrent à être appréciés en Sardaigne où il obtint en 2009 le premier prix à Santa Teresa di Gallura avant d’être couronné, en 2014, par le prix de la création littéraire de la Collectivité Territoriale de Corse et se voir attribuer le prix du livre corse en 2015 ainsi que le prix Don Joseph Morellini (Conseil départemental de Haute Corse) en 2016.

Bibliographie

  • Calendariu / Calendrier, Édition bilingue, Musa / A’ Fior di Carta, 2019.
  • Sanguinarii / Sanguinaires, Édition bilingue, Musa éditions, 2017.
  • U Canti di i canti / Le Cantique des cantiques, Traduction, A’ Fior di Carta, 2014.
  • Da l Altra Parti / De l ’autre côté, Édition bilingue, Colonna éditions, 2014.
  • Paroles et couleurs, essai sur la non-figuration de Nicolas Cotton, La Bouinotte, 2012.
  • A Notti Aspetta / La Nuit Attend, Édition bilingue, Colonna éditions, 2011.
  • Mimoria arghjintina / Un sel d’argent, Édition bilingue, A’ Fior di Carta, 2010.
  • Canta à i sarri, A’ Fior di Carta, 2009 .
  • Invistita / Errance , Publibook Des Écrivains, 2007.
  • A Fiara / La Flamme, Édition billingue, LADS, 1992.
  • A Petra ferta / La Pierre blessée, Édition bilingue, Maison rhodanienne de poésie, 1981.
  • Sept chants pour l’amnistie, L’Ecchymose, 1979.
  • A Strada, a vulpi è u banditu / La Route, le renard et le bandit, Édition bilingue, Maison rhodanienne de poésie, 1975.
  • Soleil entropique, Les Paragraphes littéraires, 1973.

Œuvres collectives

  • Par tous les chemins, Florilège poétique des langues de France, Le Bord de L’Eau, 2019.
  • Musa d’un Populu, Florilège de la poésie corse contemporaine, Le Bord de L’Eau, 2017.
  • Mi ramentu / Je me souviens, A’ Fior di Carta, 2017.
  • Parolli in biancu è neru / Paroles en noir et blanc, Édition bilingue, avec C. Ferrara et A. Di Meglio, Le Bord de l’Eau, 2016.
  • Tarra d’accolta / Terre d’accueil, 35 auteurs contre le racisme et la xénophobie, A’ Fior di Carta, 2015.
  • A Cerca / La Quête, création de l’Operata culturale, A’ Fior di Carta, 2012.
  • Petre senza nome / Pierres anonymes, création de l’Operata culturale, A’ Fior di Carta, 2010.