Non à la guerre

Non à la guerre

Auteurs : Lionel Ray, Olaf Müller, Francesca Fabbri
Sous la direction de Erhan Turgut.
« On ne fait pas la guerre avec de bons sentiments — la paix non plus ». Ces mots issus de l’introduction donnent le ton d’un ouvrage consacré au thème – difficile – de la paix. Un thème que les éditions Turquoise, soucieuses d’éviter le lieu commun, ont choisi de traiter dans ses dimensions poétique, historique et photographique.

Le volet poétique revient à Lionel Ray, grand poète français, auteur d’une préface très documentée et d’une sélection de ” poèmes du monde ” (plus de 60 pays et de 120 poètes) qui montre que la paix, ou plutôt la guerre, est une inspiratrice universelle.

Le volet historique est signé Olaf Müller et Francesca Fabbri. Le premier avec une histoire des mouvements pacifistes, la seconde avec un texte abondamment illustré retraçant l’origine de la colombe comme symbole de paix.

Le volet photographique (plus de 170 illustrations), enfin, est présent d’un bout à l’autre de l’ouvrage avec une sélection de photographies dont les plus anciennes remontent à la guerre de Crimée, les plus récentes au conflit israélo-libanais de l’été 2006.

L’ensemble se veut un ouvrage cohérent, ambitieux et même courageux, puisque relié sous une couverture immaculée – comme la paix dont il fait l’éloge. L’événement, inédit dans le domaine du beau livre, signe l’originalité de l’ouvrage.

Paru le 1er octobre 2006

Éditeur : Turquoise

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.