Nocturne pour v.s

Auteur : François Perche

Nocturne pour v.s

précédé de Obscurs parmi les ombres.

"Li, ta voix, loin sur les eaux. tu te dresses au-delà du passé. Tu tisses ton langage. Ton regard dans ton oeil clos. Le visage tourné vers l’abîme vide et nu. Tu dénudes tes mots."

Paru le 1er mai 2012

Éditeur : Rougerie

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.