Nerfs de Jean-Pascal Dubost

Nerfs de Jean-Pascal Dubost

"Nerfs à vifs sans relâche et c’est ainsi, qu’ils me font fonctionner foncièrement qui je suis quel que soit quand je quitte l’habitat principal où je vis et demeure et travaille ils me font prendre peau d’horzain et me rendent frogné, alors partant, sac de proses et proses de terre en tête du mal d’horreur qui me travaille en ronge "loin des rumeurs de libération entretenues tout au long de la journée depuis Bagdad", et la rumeur aux trousses, j’entre en résidence au monde les mots à la bouche où que ce soit ainsi sans relâche aussi vif à Rennes -"

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : La Dragonne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

C’est comme ouvrir un menhir avec les mains

Cessez de chercher, vous êtes la porte
et les gardiens qui en interdisent l’accès.
Chaque pas vous éloigne du nombril
chimères assoiffées d’aventure.
Vous croyez que le mariage vous libère de la mort
ou que l’argent vous marque dans la hiérarchie divine.
Cessez de chercher, la conscience est le philtre magique,
L’œil capable de rejoindre les orbites vides de Dieu
traversant la mort. Personne ne se rencontre soi-même
en parcourant les mers ou en explorant les cavernes.
C’est difficile, comme ouvrir un menhir avec les mains
car notre âme est plus dure que la pierre.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.