Nerfs de Jean-Pascal Dubost

Nerfs de Jean-Pascal Dubost

"Nerfs à vifs sans relâche et c’est ainsi, qu’ils me font fonctionner foncièrement qui je suis quel que soit quand je quitte l’habitat principal où je vis et demeure et travaille ils me font prendre peau d’horzain et me rendent frogné, alors partant, sac de proses et proses de terre en tête du mal d’horreur qui me travaille en ronge "loin des rumeurs de libération entretenues tout au long de la journée depuis Bagdad", et la rumeur aux trousses, j’entre en résidence au monde les mots à la bouche où que ce soit ainsi sans relâche aussi vif à Rennes -"

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : La Dragonne

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.