NOROUZ : « ME VOICI »

GOLSHIFTEH FARAHANI marraine de L’ÉPHÉMÈRE

Nouvel an persan : 20 mars 2022 à 16h33

« ME VOICI »

RÛMÎ / Le Livre de Shams de Tabrîz
Traduit du persan par
Jean-Claude Carrière
Mahin Tajadod
Nahal Tajadod
© Éditions Gallimard


Réalisation - Balthazar Morvan
Postproduction - Martin Henrion

Sur une proposition de Sophie Nauleau

Remerciements à Nahal Tajadod
ainsi qu’à Inès Saidani

© Le Printemps des Poètes

Poème
de l’instant

Claude Michel Cluny

Odes Profanes

Tout déjà était en toi
même l’âpre saveur des paroles des morts
Avec sur ta bouche close
leur goût d’indicible sel.
Mais empare-toi de l’absence et ose
Va avance aveugle et seul
Toute flèche aime sa cible.
L’enfance le sait qui, libre
(habiter Nulle Part est le plus sûr)
déchire sans innocence
son invisible futur.

Claude Michel Cluny, Odes Profanes, Éditions de la Différence, 1989.