Mémoire ce qui demeure

Auteur : Pascal Commère

Mémoire ce qui demeure

Des arbres. Beaucoup
d’arbres,

un homme, passait
entre.

Longtemps.

Frileux, mal
toléré
par les gelées

(la laine de ses chausses ne lui tenait
pas plus chaud qu’hiver dure)

Longues bêtes fouineuses, au
travail dans la mémoire.

on revient - on revient
toujours.

Paru le 1er novembre 2012

Éditeur : Tarabuste

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Moqueur siffle le merle
quand l’alouette lève
sa volée en ton cœur.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.