Même pas vrai par Claude Ribouillault

Un petit recueil de menteries. De petits textes loufoques. Même pas vrais. Mais qui sont construits avec une telle logique que ma foi on pourrait s’y laisser prendre. Et c’est tellement bon de plonger ainsi dans la logique de l’imaginaire. De s’ouvrir à l’imprévu. Ça change du réel basique et fatigué de nos quotidiens. Une belle leçon d’humour. Notre société en manque souvent et cruellement. Montons donc des bateaux et embarquons, invitons à l’embarquement immédiat porte des imaginaires.
Pour les amateurs d’ateliers d’écriture ce livre ouvre des portes à l’imaginaire et à ses constructions !

Paru le 1er septembre 2009

Éditeur : Epi de Seigle

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

La colline que nous gravissons

Mais soudain, l’aube nous appartient.
Sans savoir à quoi cela tient, nous agissons.
Sans savoir à quoi cela tient, nous avons
tenu bon,
Témoins d’une nation non pas brisée,
mais simplement inachevée.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.