Mauvaises langues de Paul Keineg

Mauvaises langues de Paul Keineg

Faire glisser sa plume
sur les méchancetés du monde -
il faudrait être fou
de ne pas répondre à l’espoir que font naître

les choses sans importance,
avec obligations réciproques
et salut
aux entraves de la langue.

Finie la position claire,
mon odeur n’est pas étrangère
à l’odeur des serfs
qui à la belle saison

opéraient en bras de chemise.
Où croyez-vous que je m’absente
quand je m’absente,
mal reçu et apaisé ?

Paru le 1er novembre 2014

Éditeur : Obsidiane

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Christophe Tarkos

Le Petit Bidon et autres textes

J’existe. Évidemment cela ne prouve rien. Cela ne prouve pas que j’existe. Mais je suis là. Et je ne suis pas fou. Je suis un vrai témoin, je suis capable de dire la vérité telle qu’elle me semble, je peux témoigner. Je pense que j’existe. Si vous ne voulez pas me croire. J’existe vraiment, d’ailleurs, seul un être humain pourrait vous le dire. Évidemment cela ne prouve rien. Cela ne prouve pas que je suis.

Christophe Tarkos, Le Petit Bidon et autres textes, P.O.L, 2019.