Matthieu Messagier

Né en 1949, révélé en 1971 par la publication du Manifeste électrique aux paupières de jupes, Matthieu Messagier s’est imposé depuis comme l’auteur d’une oeuvre singulière marquée par une syntaxe brisée et un sens de la vitesse qui, décuplant la force sonore du vers comme sa souplesse rythmique, pulvérise l’immédiateté d’un sens univoque au profit d’un kaléidoscope de sensations.

La poésie de Matthieu Messagier partage néanmoins avec lui le souci d’une certaine vitesse d’exécution capable d’animer le poème d’une tension qui lui soit propre. Ainsi sont nombreux les poèmes conçus d’une seule phrase, relancée du dedans afin d’en repousser le moment de la chute, ou bien interrompue et aussitôt reprise ailleurs, sans souci de correction syntaxique mais avec le vœu plus essentiel de la forcer dans ses extrémités, de l’exténuer.

Extrait

L’explication par les fleurs imprimées

dans l’Egypte arctique à usage bref
la moindre n’étant pas l’onguent

le conseil des cahiers : cicatrices tiennent
froment dans sa robe de nervalles rouges

à la buvette imparfaite
les adjoints de novembre au mariage trop cuit
spiralent la démesure pourtant neuve
du défunt inconstant de ces sensations
communes et dangereuses
équipées de nombres éprouvés
qui ne se soudent qu’à la chair neutre

les plus étrangères des enfances se souviennent
des lutins fous de brume humiliés par les foires
et des relents de caches adultes
parlant pour les mystère criblés de phrases radiées

extrait de Txo snakes, 2003

Bibliographie

  • Jésus-Christ ou la salle des rouages, Electric Press, 1970.
  • Manifeste Électrique Aux Paupières de Jupes, Le Soleil Noir, 1971.
  • Je récitatif de sang (texte pour les étoiles, Electric Press, 1971.
  • Nord d’été naître opaque, Pauvert, 1972.
  • Neumes du souffle, Agentzia, 1972.
  • Éternités blessées de gestes suivi de L’apotome, Electric Press, 1972.
  • One Kiss (avec Jean-Pierre Cretin), Robert Bodson, 1972.
  • Mort, l’aine (avec Zéno Bianu), Bougois, 1972.
  • Parvis à l’écho des Cils (collectif), Pauvert, 1972.
  • Poudrier de dent (collectif), J.-J. Faussot éd. 1973.
  • Géologie historique, P.-J. Oswald, 1973.
  • Sanctifié, Bourgois, 1974.
  • Venins (collectif), J.-J. Faussot éd., 1974.
  • Le dit des gravités en sanctifié, Atelier de l’Agneau, 1974.
  • On My Lap (collectif), Electric Press, 1975.
  • Les laines penchées, Seghers, 1975.
  • Poèmes 1967-1971, Bourgois, 1977.
  • Œuvres 1954-1969, Pauvert, 1978.
  • Vic et Eance, Bourgois, 1978.
  • Un temps choisi à Trêlles (avec Jacques Ferry), Nordeste, 1983.
  • Le chemin Lael, Luvah, 1986.
  • Le désespoir aux quatre fleuves, Fata Morgana, 1986.
  • Le voyage à la planète suivi de Le Bestiaire, Luvah, 1987.
  • Le dernier des immobiles, Fata Morgana, 1989.
  • Orant, Bourgois, 1990.
  • Le merisier philosophique, Luvah, 1991.
  • La songeraie, Canevas, 1991.
  • Une rêverie objective, Le Castor Astral, 1992.
  • De la tanche et de son principe complétif, Canevas, 1993.
  • 25 parfums pour un bal à n’os, Fata Morgana, 1994.
  • 12 illustions imbriquées, CCJCC, 1994.
  • L’alose aux épars, Festina Lente, 1995.
  • Faut payer pour voir, Electric Press, 1995.
  • Les chants tenses, Flammarion, 1996.
  • XXIII poèmes (avec Michel Bulteau), Luvah, 1996. Electric Press, 1997.
  • Des larmes sur une véranda de massepain, Le Givre de l’éclair, 1997
  • Archives dissipées, Montagne Froide, 1998
  • Champignons, les Feuilles de Lune, 1998
  • À l’ancre d’achronie, Fata Morgana, 1999.
  • Elvis Presley sa navigation, Aglis Press, 2000
  • Les grands poèmes faux, Flammarion, 2000.
  • La compil’ 1964-1974, Flammarion, 2000.
  • Proses bien déprosées (avec Michel Bulteau), Electric Press, 2001.
  • Sans titre sans date, Maeght éditeur, 2001
  • Un carnet du dedans (illustrations d’Enrico Baj), Avant Post/URDLA, 2002.
  • Ephéméride, La main courante, 2002
  • Géologie Historique et autres poèmes, Christian Bourgeois, 2002
  • Cahier n°26 la danse est occupée ailleurs, 2002
  • Le Bestiaire, Voix éditions, 2002
  • Album en Lent, Editins 23, 2003
  • Calendrier d’Avants, Fata Morgana, 2004
  • Une Clarté sessile, Fata Morgana, 2004
  • Les Transfigurations, Le Castor Astral, 2004
  • L’Universelle et l’Idiot irrompu, Dumerchez, 2004
  • Le Dit de la reine aux sortilèges de fruissements, l’Instant perpétuel, 2004
  • Aquamancies, Edizioni d’Arte Gibralfaro, Italia, 2004
  • Fond de troisième oeil, Flammarion, 2005
  • Notes du dehors, éditions Léo Scheer, 2005
  • Le Bestiaire, Voix éditions, 2005
  • Siège de la tirelire blanche, l’Arachnoîde éditeur, 2006