Masque de nuit

Auteur : Anne Mounic

Masque de nuit

"Et nos cheveux qui se tordent

comme les serpents de Méduse.

Derrière ses yeux exhorbités, le mystère, tout au fond,

voit les voix."

Paru le 1er décembre 2009

Éditeur : Caractères

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

À la verticale

Quand même le ciel serait lacéré
par nos ombres meurtrières,

recousons-le avec les fils ténus,
et même usés, de nos poèmes

à la verticale de l’hiver comme de l’été
traversés de vents contraires,

gonflés d’une irréductible confiance
en l’impossible advenue.

Réginald Gaillard, Hospitalité des gouffres, « À la verticale », Éditions Ad Solem, 2020.