Martine Cadieu

Martine Cadieu est née et a grandi au bord de la Méditerranée. Etudes de Lettres-philo à Marseille.
Puis à Paris, petits travaux avant de devenir journaliste professionnelle aux Nouvelles Littéraires, aux Lettres Françaises et à Combat. Actuellement à la revue Europe. Longtemps à France-Culture et à France-Musiques. Elle a choisi d’écrire sur la musique, en rapport avec les autres arts, et traduit deux opéras italiens.
A participé aussi à des films de télévision sur la peinture et la musique. Pour elle, la critique est "médiation" et dialogue, la poésie engagement de vie.

Extrait

Oublié ce qui fut perdu
et l’écume sans fin,
dressant ses murailles
entre voix et nuages.
L’étoile est morte avant le jour ;

Dans le cercle de la bougie,
Repliée, la femme attend..
L’oiseau nocturne ne voit plus
et pourtant la regarde,
les yeux bleuis d’amour.

Alors, elle vole, à travers l’aube,
par les champs dévastés,
par les sentiers marbrés de sang,
jusqu’à la mer.

Elle porte les fruits,
sur sa gorge serrée,
la douleur sur ses lèvres.

La roue du soleil tourne
et son double sur l’eau.
Pourquoi souffres-tu ?

L’ombre du fugitif,
échouée dans les pierres,
se lève avec lenteur.

(inédit)

Bibliographie

Poésie

  • La mémoire amoureuse, préface de René Char, éditions Rougerie
  • Silencieuses lumières, préface de Robert Mallet, éditions Rougerie
  • Venus de la mer, éditions Rougerie
  • La voix du soleil, éditions La Bartavelle

    Romans

  • Présence de Luigi Nono, éditions Pro Musica
  • Manuel de Falla, le magicien, éditions Séguier
  • Mozart, collection 10/18