Martine Broda

Martine Broda est née à Nancy. Elle vit et travaille à Paris. Etudes poussées où elle hésite longuement entre les lLettres et la philosophie. Poète, essayiste et traductrice. Directeur de recherches au CNRS, où elle travaille dans une équipe sur la poésie moderne que dirige Michel Collot.

Extrait

étonnée de te trouver toujours
cousu au revers du vide
j’ ai cherché dans ma mémoire
de quelle douceur naît l’amour

douceur je l’ai connue une fois
et la plénitude
avec toi qui sortais de l’enfance
armé de ton regard et tes mains

son vecteur à présent est la voix
au lieu de tant d’absence

il a suffi que tu me parles, avec des mots
qui voulaient dire, pour que renaisse un vieil amour

mais il n’est pas de vieil amour

mon royaume est la beauté que tu délivres
les traits de lumière que tu tends

sans souffle au bord du vide

Bibliographie

Poésie

  • Eblouissements, Flammarion,2003
  • Poèmes d’été, Flammarion, 2000
  • Huit pages à propos de la Shoah dans Robert Antelme, Gallimard, 1996
  • Poèmes d’Eblouissements dans 29 femmes/une anthologie, Stock, 1994
  • Grand jour, Belin, 1994, (l’Extrême contemporain)
  • Ce recommencement, Unes, 1992 (avec Frédéric Benrath)
  • Passage, Lettres de Casse,1985
  • Tout ange est terrible, Clivages,1983 (avec André Marfaing)
  • Double, La Répétition , 1978 (avec Gisèle Celan-Lestrange)

    Traductions

  • Paul Celan, La rose de personne, Le Nouveau Commerce 1979. Nouvelle édition légèrement révisée, Corti, 2002.
  • Paul Celan, Enclos du temps, Clivages 1985.
  • Paul Celan, Grille de parole, Bourgois 1991.
  • Nelly Sachs, Enigmes en feu (in Eli, lettres, Enigmes en feu, Belin, 1989).
  • Nelly Sachs, Celle qui se met en quête, Po&sie n° 69, 1994.
  • Walter Benjamin, La tâche du traducteur, Cerf, à paraître.
  • T.S. Eliot, East Coker, (l’un des quatre quatuors), Europe N° 830-31.

    Essais

  • Pour Roberto Juarroz, Corti, 2002
  • L’amour du nom, essai sur le lyrisme et la lyrique amoureuse, José Corti, 1997. Cet ouvrage a été couronné d’un prix de l’Académie française
  • Dans la main de personne, essai sur Paul Celan, Cerf, 1986. Réédition augmentée, Cerf, 2002
  • Jouve, l’Age d’homme, 1981.

    Volumes collectifs

  • Encore l’amour, à paraître sous forme de n° spécial du Nouveau recueil, déc 2003
  • La traduction-poésie, à Antoine Berman, Presses Universitaires de Strasbourg, 1999
  • Contrejour, études sur Paul Celan (colloque de Cerisy), Cerf, 1986

    Travail d’édition

  • Ciel étonné de Charles Racine, en collaboration avec Jacques Dupin, avec préfaces, Fourbis, 1998
  • Dernières parutions