Marges arides de Marie-Ange Sebasti

Marges arides de Marie-Ange Sebasti

Poèmes

Ils arpentent longtemps
des terroirs généreux
qui les chargent d’amphores, de pierres précieuses
et du sommeil de vieilles divinités

Ils atteignent parfois
des marges arides
qui les somment de révéler
des vies évaporées

Extrait

Paru le 1er mars 2006

Éditeur : Jacques André éditeur

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Fereydoun Faryad

Ciel sans passeport

Exil amer.
Aucune lettre, nulle visite.
Sauf un moineau
Qui s’est posé sur la fenêtre
Avec en son bec
Un vers de Sappho.

Fereydoun Faryad, Traduction de Jacques Lacarrière, Revue Caravanes 7, Éditions Phébus, 2001.