Mal de travers

Auteur : Romain Fustier

Mal de travers

Dans le cadastre, la vie, chaque petite portion de terre, séparée de terres voisines,
s’appartient. Les forestiers requis ici jonchent de copeaux l’improbable clairière de leur rencon-tre. Leurs pas laissent les traces craquantes du bois des vives demeures, denticulées au phosphore des jeunes feuilles de saison. Le vagabondage d’un oiseau
invisible, de nuit, tracera la ligne des haies d’aubépines où nidifier d’un côté, de l’autre.
Les Plume-bûcherons, appelés par leurs noms au seuil de ces parcelles, sont oiseleurs, meuniers, nus lorsqu’ils tatouent la rébellion du rouge-gorge dans le regard des autres, évoluant à la contre-rive du courant électrique qui barricade.

Paru le 1er juillet 2012

Éditeur : Clarisse

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.