Maison tanière

de Pauline Delabroy-Allard

Maison tanière

Le talent de l’autrice du roman « Ça raconte Sarah » décuplé par la forme brève.

Elle se retire seule, loin du monde, dans une
maison comme une tanière. Chaque jour, elle
choisit un vinyle, écrit et prend des photos.
Elle laisse venir les sentiments et les souvenirs,
elle fait parler les plafonds et les murs.
Et cette maison tanière devient la nôtre.


Paru le 8 avril 2021

Éditeur : L’Iconoclaste

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Eugenio de Andrade

Blanc sur Blanc

Traverser le matin jusqu’à la feuille
des peupliers,
être frère d’une étoile, ou son fils,
ou peut-être père un jour d’une autre lumière de soie,

ignorer les eaux de mon nom,
les secrètes noces du regard,
les charbons et les lèvres de la soif,
ne pas savoir comment

l’on finit par mourir d’une telle hésitation,
un si grand désir
d’être flamme, de brûler ainsi d’étoile
en étoile,

jusqu’à la fin.

Eugenio de Andrade, Blanc sur Blanc, Traduit du portugais par Michel Chandeigne, Éditions de la Différence, 1988.