Maison de la Poésie de la rue Ballu

Contact

11bis, rue Ballu

75009

Paris

Le coin de table n°66

1er mai 2016

Le coin de table n°66

La poésie continue
Robert Vigneau
Nicolas Gautherot
Jean Messain
Jean Cadas
Jacques Charpentreau
Poèmes
Chroniques

Le Coin de Table N°45

1er février 2011

Le Coin de Table N°45

Le coin de table n°44

1er novembre 2010

Le coin de table n°44

Jacques Charpentreau : Poésie féminine ? Poésie masculine ?
Mathilde Martineau : Louise de Vilmorin, la belle jardinière.
Chaunes : Le chercheur a-t-il le droit d’être poète ?
Chroniques :
Deux poètes romantiques : Vigny et Musset
Bernard Perroy : Jean Houlier, la magie d’un horloger
Jean-Pierre Rousseau : Un poète eschatologique, Dominique Daguet
Noël Prévost : Arthur Cravan, la poésie marque des poings
La chronique d’Emma Tulu : Flash sur le flot du (…)

Le coin de table n°43

1er juin 2010

Le coin de table n°43

Qu’avons nous à déclarer ?
Claude Cailleau : Pierre Reverdy, la poésie pour vivre
Poèmes
Chroniques
Poésie et chanson : Jean Ferrat
Jacques Charpentreau : Retour à la poésie. René Guy Cadou, Luc Bérimont et quelques autres élèves de l’école de Rochefort.

Le Coin de Table

1er décembre 2009

Le Coin de Table

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.