Mais il y a la mer

Michel Dugué

Auteur : Michel Dugué

Mais il y a la mer

Prose - Parution mai 2018

« C’est une rue dans la ville, sans charme particulier, pavée à cette époque. Son attrait néanmoins venait de son pavement. Je l’aimais pour cela. D’un côté une enfilade de maisons, la plupart à étages, datant de la fin du dix-neuvième ; de l’autre le port, et séparé de lui par une allée d’arbres : un lieu de promenade appelé la petite Rabine en opposition à la grande Rabine, située sur l’autre rive. Large et longue, aux beaux jours les mères de famille s’y rencontraient, les enfants jouaient autour du kiosque à musique où le premier dimanche du mois l’harmonie municipale et parfois la fanfare des régiments s’y produisaient. »

Paru le 15 mai 2018

Éditeur : Le réalgar

Genre de la parution : Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Valère Novarina

Chronophobie

Ici-bas dans la tourmente, il danse
Écoutez mes aïeux :
Je danse à la gueule de dieu

Traçant une ligne invisible
Entre n’être et naître pas
Entre naître et n’être pas
J’ai vécu vaille que vaille
Tout au fond d’l’univers
Le réel m’a pris en tenaille
Je danse à cœur ouvert

Le jour venu, mon âme d’animal
Si vous la trouvez en moi
Portez-la dans le sein d’Abraham !

Mai 2019, Valère Novarina, extrait de Chronophobie, poème inédit confié au Printemps des Poètes pour la 11e édition du Prix Andrée Chedid du Poème Chanté.