Mains libres : Paul Eluard/Man Ray

Mains libres : Paul Eluard/Man Ray

Dessins de Man Ray illustrés par les poèmes d’Eluard.

Toutes les pages de ce livre témoignent d’une intuition active et partagée, toujours en mouvement,
toujours éclairante. Deux artistes, avec leurs armes propres, y découvrent leur champ commun. Ils ont les mains libres, mais avec en plus le bonheur d’être ensemble. Ce recueil est un modèle de complicité artistique, les deux auteurs engendrant une œuvre qui exige que les dessins de l’un et les poèmes de l’autre demeurent indissociables. Renversant l’ordre habituel des choses, Paul Éluard avait d’ailleurs tenu à préciser sur la page de titre du manuscrit de travail des Mains libres, que c’était lui, le poète, qui avait « illustré » les dessins de Man Ray. En fait d’illustrations, les textes entre plutôt en résonance intuitive avec les propositions graphiques : on dirait face à face des traits et des mots qui tous ont finalement fonction d’embarcadères et prennent un malin plaisir à jouer de l’égarement ou à décupler les destinations imprévues.
Man Ray imagine une silhouette entièrement constituée d’anneaux et de cylindres, Éluard y voit une Femme portative, et dévoile soudain, par échos successifs, la hantise qui lui tient le cœur :

Si ce que j’aime m’est accordé
Je suis sauvé
Si ce que j’aime se retranche
S’anéantit
Je suis perdu

Toutes les pages de ce livre témoignent d’une intuition active et partagée, toujours en mouvement, toujours éclairante. Deux artistes, avec leurs armes propres, y découvrent leur champ commun. Ils ont les mains libres, mais avec en plus le bonheur d’être ensemble.

Paru le 1er mars 2009

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.