Magda Carneci

Magda Carneci naît le 28 décembre 1955 à Gârleni, dans le județ de Bacău, en Roumanie.

En 1989, en tant que membre du Front du Salut National mais également de la « génération 80 » dont elle est l’une des principales théoriciennes, Magda participe activement à la révolution de décembre qui a lieu à Bucarest. C’est en 1990, après avoir gagné une bourse du gouvernement français en vue de préparer un doctorat, qu’elle découvre Paris et qu’elle débute sa thèse à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Elle devient docteur en histoire de l’art en 1997.

C’est à partir de ce moment qu’elle commence véritablement à publier des essais, comme Les arts plastiques en Roumanie 1945-1989 en 2000 à Bucarest, mais également des recueils de poésie tels que Psaume, écrit en français, paru aux Écrits des Forges en 1997.

Jusqu’en 2001, Magda est chercheur à l’Institut d’histoire de l’art de l’Académie roumaine et s’intéresse particulièrement aux arts visuels de l’Europe de l’Est au XXe siècle. Après cela, Magda devient enseignante à l’Institut national des langues et civilisations orientales à Paris (INALCO), membre de l’Académie de Sciences de Bucarest puis enfin présidente de la section roumaine de l’Association internationale des critiques d’art.

En 2003, Magda est rédactrice responsable du numéro 98 de la revue Poésie 2003 de Paris, numéro dédiée à la poésie roumaine contemporaine.

Depuis 2006, elle est également directrice adjointe de l’Institut Culturel Roumain de Paris.

Magada a par ailleurs une grande activité de traduction en roumain, de poètes français notamment tels que Pierre Oster, Michel Deguy, Jacques Darras, Claude Esteban, Henri Deluy, Anne-Marie Albiach, Paul Louis Rossi, Marie Étienne, Dominique Fourcade, Ariane Dreyfus, Claude Royet-Journoud, Marie-Claire Bancquart, Alain Lance.

Elle a aussi traduit des poètes américains et anglais en roumain comme Allen Ginsberg, Sylvia Plath, Seamus Heaney, Marianne Moore, Medbh McGuckian, Christopher Merrill, Caroline Forché, Menna Elfyn, Richard Jackson, entre autres.

Bibliographie

Publications en langue française

  • Chaosmos, Éditions de Corlevour, 2013.
  • Trois saisons poétiques, Éditions Phi, 2008.
  • Partage de peau, en collaboration avec Jean Portante et Wanda Mihuleac, Trans Signum, 2007.
  • Psaume, Autres Temps, 1997

Proses et essais dans les ouvrages collectifs

  • Paris par écrits, L’Inventaire, 2002.
  • Le Sacré aujourd’hui, Éditions du Rocher, 2003.
  • La Transdisciplinarité, un Chemin vers la Paix, les Éditions Jouvence, 2004.

Essais

  • Poetrix, Bucarest, 2002.
  • Art et pouvoir en Roumanie 1945-1989, Paris, L’Harmattan, 2007 – sous presse
  • Les arts plastiques en Roumanie 1945-1989, en roumain - Bucarest, Meridiane, 2000

Publications dans les revues

  • Action Poétique, Po&sie, Europe, NUNC, Autres SUD.