M’accompagne de Marc André Brouillette

M'accompagne de Marc André Brouillette

Ce recueil de poèmes en prose est composé de sept suites dédiées respectivement à une couleur. Constituant le point d’ancrage d’une rencontre entre les mondes extérieur et intérieur, la couleur surgit et avive le regard. Elle suscite un parcours qui s’appuie sur la sensation, l’introspection et la rêverie. Les textes poursuivent une réflexion, amorcée dans les recueils précédents, autour des traces sensibles que le monde dépose en chaque individu. En articulant ainsi les couleurs, les sensations et les mots, l’auteur crée un univers où la sensibilité picturale côtoie celle du texte et de l’être.

Marc André Brouillette a publié aux Éditions du Noroît Les champs marins (1991), Carnets de Brigance (1994 – Prix Desjardins), Vent devant (2001) et,
aux éditions Roselin, un livre d’artiste en collaboration avec le peintre Richard Deschênes, Aujourd’in, les lointains (2001). Ses textes ont été publiés dans des ouvrages collectifs, des anthologies, des manuels scolaires, et des revues québécoises, françaises et américaines.
Il a dirigé plusieurs dossiers consacrés à l’écriture et la poésie dans les revues Voix&Images, Études françaises ainsi que Liberté, dont il est membre du comité de rédaction depuis 2000.

Paru le 1er octobre 2005

Éditeur : Le Noroît

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Autoportrait d’un autre

IL S’ÉTAIT TRESSÉ un masque de fougères qui, le matin même, était encore vert. À présent il était devenu sec et cassant, pauvre armure désormais incapable de le cacher. Les oiseaux plongeaient comme des poignards dans la succion des vagues. Il se rappelait l’accélération de la chute, l’écriture de l’eau autour de son corps. Ainsi était-il resté des heures étendu. Était-il vrai que l’île se fût formée de la sorte, il ne pouvait le dire. Il se rappelait seulement la lenteur après la chute, l’acquittement de la violence qui l’avait libéré, l’étreinte de la mer.

Cees Nooteboom, Autoportrait d’un autre, Traduit du néerlandais par Philippe Noble, Actes Sud, 1994.