Louis-Philippe Dalembert

La vie de cet écrivain haïtien, né en 1962 à Port-au-Prince, est placée sous le signe du voyage et du dialogue des cultures. Ce vagabond polyglotte, qui a séjourné à Paris, à Rome, à Jérusalem, à Berlin, en Amérique du Sud, aux États-Unis ou en Afrique noire, est à la fois romancier, nouvelliste et poète. Après un premier roman intitulé Le crayon du bon Dieu n’a pas de gomme (Stock, 1996), il a publié divers récits ainsi que des recueils de poèmes. Parmi ses derniers romans, on peut citer Avant que les ombres s’effacent et Mur Méditerranée aux Éditions Sabine Wespieser. En 2019, il reçoit le Prix de la langue française. Les Éditions Bruno Doucey ont publié, en 2017, son recueil En marche sur la terre, puis, en 2020, Cantique du balbutiement.

Bibliographie

Poésie

  • Cantique du balbutiement, Éditions Bruno Doucey, 2020.
  • Mur Méditerranée, Éditions Sabine Wespieser, 2019.
  • En marche sur la terre, Éditions Bruno Doucey, 2017.
  • Avant que les ombres s’effacent, Éditions Sabine Wespieser, 2017.
  • Transhumances, Riveneuve éditions, 2010.
  • Poème pour accompagner l’absence, Agotem, no 2, Obsidiane, 2005.
  • Poème pour accompagner l’absence, réédition, Mémoire d’Encrier, 2005.
  • Dieci poesie (Errance), Pordenone, Quaderni di via Montereale, 2000.
  • Ces îles de plein sel et autres poèmes, Silex/Nouvelles du Sud, 2000.
  • Ces îles de plein sel, La Chaux-de-Fonds : Vwa, 1996.
  • Du temps et d’autres nostalgies, Les Cahiers de la Villa Médicis, 1995.
  • Et le soleil se souvient suivi de Pages cendres et palmes d’aube, Éditions L’Harmattan, 1989.
  • Évangile pour les miens, Port-au-Prince, Choucoune, 1982.