Louis Emié

(1900-1967)
Né à Bordeaux en 1900. Il travaille à la Mairie de Bordeaux puis se lance dans le journalisme, à la petite Gironde puis à Sud-Ouest, où il devient rédacteur en chef. Marqué par la guerre et l’Espagne, son œuvre poétique est très personnelle. Imprégnée d’un sentiment religieux, sa poésie se déploie dans une forme lyrique et mélodieuse.

Extrait

DELICE DU VIVANT

Toute la mer contre la nuit posée,
Toute la nuit contre tout le silence !
Et la pure et soudaine transparence
Des profondeurs, étoiles renversées…
Rumeurs d’appels, promesses de rosée,
Vent du matin portant sa délivrance.
Rien n’est offert puisque tout se dispense…
Ô charme exact de la forme exaucée !
Bouche de chair, ô ma rouge corolle,
Plus de secret pour charger ta parole,
Plus de musique en toi seule accomplie…
Tout de lui-même en cet instant s’acquitte !
Tu n’es qu’un souffle à d’autres qui se lie,
Ombre attachée à la grande Ombre en fuite…

extrait de "C’était hier et c’est demain", éd. Seghers, 2004

Bibliographie

Le Nom de feu, NRF, 1944
L’Etat de grâce, éd. Du Rond-Point, 1946
Itinéraire de la mort, Rougerie
Romancero du profil perdu, Seghers