Lieux-dits au Féminin pluriel de François Laur

Lieux-dits au Féminin pluriel de François Laur

"Côtes, vermeille,
d’azur ou autres.

Il y a quelque frissoulis, rémiges et flots, clapotis
perceptible à peine de salive marine aux franges du
platin, pleurs de goélands sans doute, et, pourtant, là
où les corps divers se mêlent au baissant, c’est le
secret. Bien sûr, goélands et mouettes planent, pi-
quant, cous bandés, coupent de biais non les étendues
outremer ou cobalt, mais les niveaux changeants que
les yeux, guidés, franchissent. Bateliers d’eau et d’air,
les oiseaux : chance auxiliaire d’exister. […]"

Paru le 1er avril 2010

Éditeur : Rafael de Surtis

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Anna Akhmatova

Poèmes

Au seuil du printemps, il est certains jours
Où la prairie se repose sous la neige dense,
Où les arbres font un bruit gai et sec,
Où le vent tiède est tendre et moelleux,
Où le corps s’étonne de sa légèreté,
Où l’on ne reconnaît plus sa maison,
Où la chanson qui déjà lassait
On la chante avec émoi, comme neuve.

Printemps 1915
Slepnévo

Anna Akhmatova, Poèmes, traduit du russe par Claude Frioux, Éditions Librairie du Globe, 1993.