"Liberté J’écris ton nom" de Paul Eluard et Fernand Léger

"Liberté J'écris ton nom" de Paul Eluard et Fernand Léger

Plus qu’un poème, un vibrant appel à lutter contre toutes les oppressions ;
Plus qu’une affiche, une œuvre intemporelle qui célèbre la joie et la beauté de la vie ;
Plus qu’un livre, un objet culte enfin réédité et accessible à tous.

*

Publié clandestinement en 1942, traduit en dix langues et parachuté par la RAF sur l’Europe occupée, « Liberté » de Paul Eluard est un poème mythique : avec ses vingt et un quatrains, il a la ferveur d’une déclaration d’amour et la force d’un mot d’ordre. En novembre 2016, « Liberté j’écris ton nom », le poème de Paul Eluard illustré par Fernand Léger, reparaît chez Seghers à l’identique de l’édition originale, datée de 1953.

*

Tandis que nous nous apprêtons à rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, la « liberté » scandée par Eluard apparaît plus que jamais comme un leitmotiv, un mot de rassemblement généreux, optimiste, qui va bien au-delà des clivages politiques, sociaux et religieux. Celui qui clame « Liberté, j’écris ton nom » invoque toute une histoire de luttes et de sacrifices – celle de nos aînés –, mais affirme aussi le désir de se sentir vivant, humain, aspirant au bonheur. Dans ce contexte troublé, il nous a semblé important que cette œuvre soit de nouveau disponible, dans une belle édition, soignée et accessible au plus grand nombre.

Pour en savoir plus : www.editions-seghers.tm.fr

*

31,8 cm de hauteur et 16 cm de largeur
(8 panneaux en accordéon)
Déplié, l’objet mesure 127,7 cm
Impression offset 13 couleurs pantone
Papier de création – Conditionné sous boîte (BBOX)
01/

Paru le 1er novembre 2016

Éditeur : Seghers

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Thomas Vinau

C’est un beau jour pour ne pas mourir

Les soirs trop noirs
en t’attendant
j’allume un feu

et te voilà

Thomas Vinau, C’est un beau jour pour ne pas mourir, Éditions Le Castor Astral, 2019