Lèvres urbaines n°45, 30 ans de poésie

Auteur : Claude Beausoleil

Lèvres urbaines n°45, 30 ans de poésie

Les Écrits des Forges annoncent la parution du numéro 45 de la revue Lèvres urbaines qui, fait rare en poésie québécoise, célèbre Trente ans de poésie. Pour l’occasion, Claude Beausoleil, qui en est le directeur-fondateur, écrit, dans la préface à ce numéro anniversaire :

« Le numéro 45 présente, rejoués, des extraits et des poèmes complets de cette aventure. Le temps a passé, rapide, fluide, inattendu, secret et hors de tout calcul, mais le paysage poétique de Lèvres urbaines est demeuré orienté vers la ville et l’écriture. Pour parler dans l’inédit, lit-on en 4e de couverture. Pour célébrer de façon ludique cette trentième année de publication, c’est une vision panoramique du travail poétique proposé dans les diverses livraisons parues au fil des années que j’ai librement choisi de remettre en pages. Retour, détour, perspective : bon voyage ! »

Paru le 1er décembre 2013

Éditeur : Ecrits des Forges - FIP

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.