Lettres de Paris d’Ezra Pound

"Presque tous les grands poètes américains ont commencé à écrire les yeux tournés vers la France : Pound plaçait au sommet des vertus nécessaires à l’artiste complet une intelligence critique " à la française" ; témoin actif, à Paris en 1925, d’une époque-clef de la vie culturelle française, Pound nous livre un document sans complaisance, et combine la vivacité d’un reportage au jour le jour avec l’approfondissement d’une problématique esthétique qui nous force à relire différemment la préhistoire de notre modernité."
Jean-Michel Rabaté

Paru le 1er décembre 2004

Éditeur : Virgile/ coll. Ulysse fin de siècle

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Leconte de Lisle

Midi

Homme, si, le cœur plein de joie ou d’amertume,
Tu passais vers midi dans les champs radieux,
Fuis ! la Nature est vide et le Soleil consume :
Rien n’est vivant ici, rien n’est triste ou joyeux.

Mais si, désabusé des larmes et du rire,
Altéré de l’oubli de ce monde agité,
Tu veux, ne sachant plus pardonner ou maudire,
Goûter une suprême et morne volupté,

Viens ! Le Soleil te parle en paroles sublimes ;
Dans sa flamme implacable absorbe-toi sans fin ;
Et retourne à pas lents vers les cités infimes,
Le cœur trempé sept fois dans le Néant divin.

Leconte de Lisle, 1818-1894, « Midi », Poésies antiques, 1852.