Lettera Amorosa

Marie-Claire Bancquart

Lettera Amorosa

Est-ce que je pense à l’éternel
quand nous nous serrons nue à nu ?
- Non, j’évoque l’herbe
ou le bonheur d’un animal de grande taille
(un éléphant, peut-être)
dans une étendue d’eau à sa mesure

mais ce n’est pas en mots, c’est dans tout mon corps
profusément

et quelquefois, te regardant dormir, encore nu,
mon être d’amour fait place
toujours sans mots
à l’anxiété de qui attend
la fuite la bombe le bourreau
dans ce monde où rares sont les grands lits calmes.

Marie-Claire Bancquart

Poème
de l’instant

James Noël

Brexit

Aux yeux des étoiles, les murs et les gratte-
ciels sont des géants aux pieds d’argile Les
étoiles, ça roule des reins et cille des yeux
dans leur migration hautement lucide Pour
elles, le monde est plat et sans hauteur dans
son asphalte, donc ils ne constituent pas une
preuve solide, indéboulonnable dans l’univers

James Noël, Brexit, suivi de La Migration des murs, Éditions Au diable vauvert / 2020.